Top 5 des BD que je prends avec moi

Festival d’Angoulême oblige, je vous parle aujourd’hui de BD, pas celle d’Angoulême, mais les 5 BD que je prendrais avec moi sur une île déserte.

Electre_978-2-7560-6308-9_9782756063089

Oui ! Margaux Motin & Pacco

Il faut savoir que je suis une fan inconditionnelle de Margaux Motin, et que voilà, j’achète tout ce qui passe.

Avec Pacco, ils nous présentent là un livre rigolo sur les 101 questions (pas dalmatiens) qu’il faut se poser avant de se marier. Ce qui est intéressant c’est que c’est écrit pour se lire à deux, et oui parce qu’on est pas tout seul à se marier…

Bref, c’est frais, c’est cool, on se marre,… J’essaye petit à petit de convertir mes copines à Margaux Motin et je crois que ça marche un peu. 819418

Léonard & Salaï, Benjamin Lacombe & Paul Echegoyen

Alors celui là, j’ai hésité longtemps, je ne suis pas sûre que je le prendrais avec moi, et puis peut-être que si au final… En tout cas je vous le met ici.

Même si l’histoire doute, que Salaï n’était finalement pas l’amant de Léonard, même si ce n’était qu’une vaste supercherie, j’ai aimé cette BD. Parce qu’elle est délicate. On se rend très bien compte du travail qu’il y a derrière et ça donne je trouve une autre dimension..

Et puis flute, si on peut plus rêver à des histoires d’amour, juste parce que c’est des fabulations… J’aimerais bien savoir quand sortira le tome 2, si il sort.

A65758.jpg

California Dreamin’, Penelope Bagieu

Autre grande dessinatrice que je trouve mais alors très très bien, c’est Penelope Bagieu. Découverte il y a quelques années, lorsque je n’aimais pas encore la BD (et oui c’est possible), avec La page Blanche, j’avais dévoré !

Et en 2015, elle nous offre une pépite sur Ellen (alias Mama Cass) du groupe emblématique The mamas & The papas.  Il faut dire que j’ai adoré cette histoire et que j’ai découvert des choses que je ne savait pas…

Je le prendrais parce qu’il allie musique et BD, la on est obligé de fredonner « all the leaves are brown, and the sky is grey … »

couverture

Les équinoxes, Pedrosa

Pedrosa, tu m’aura donné bien du tourment. Cette BD est très réussie, elle nous fait passer d’un sentiment à l’autre, au fil des saisons, tout en douceur… Pourtant je crois qu’en relisant le livre 1000 fois, je ne comprendrais toujours pas où il veut en venir… C’est un mystère qui ne rend pas la BD moins appréciable, mais parfois on se demande pourquoi.

9788416177448.jpg

Todo lo que nunca te dije lo guardo aqui, Sara Herranz

Je termine mon Top 5 avec un peu d’international. Ici on parle (en espagnol) d’une fille qui doit se reconstruire, et de tout son cheminement pour se reconstruire. En fait, c’est une fille comme toutes les filles et ça c’est bien.

Bon ok, il faut toucher deux mots d’espagnol (autres que Cerveza et Gracias) pour comprendre mais c’est un joli livre et je le recommande fortement.

En Bref :

  1. Oui ! Margaux Motin & Pacco dispo ici
  2. Léonard & Salaï, Lacombe & Echegoyen dispo ici
  3. California Dreamin’, Penelope Bagieu dispo ici
  4. Les équinoxes, Pedrosa dispo ici
  5. Todo lo que nunca te dije lo guardo aqui, Sara Herranz c’est par là.

Bien à vous,

La Baronite
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s