BD – Les jours sucrés, Clement & Montel

9431c87f273e507e6040fcb07dcb4509-1455868213

Et Hop ! Une petite BD toute mignonnette dont je vous parle aujourd’hui.

C’est très compliqué de tenir la cadence de mes lectures BD sur le blog, je manque cruellement de temps (d’ailleurs si quelqu’un possède le retourneur de temps je le veux bien), mais je vais essayer de vous faire un petit debriefing de cette histoire toute mignonne.

Retrouver un passé sur lequel on a tiré un trait

C’est ce qui arrive à Églantine lorsqu’elle apprend le décès de son père, lequel les a abandonnées, elle et sa mère, lorsqu’elle avait 8 ans (Églantine hein, pas sa mère).

Et la voilà reparti au fin fond de sa Bretagne natale pour signer les papiers notariaux. Et elle compte bien en rester là Églantine, il faudrait pas trop remuer le passé.

Mais de fil en aiguille, de péripéties en péripéties, elle va en apprendre des trucs, et ça va remettre en question beaucoup de ses certitudes et de ses choix de vie…

Une histoire pour les filles

Alors bien sûr, pour aimer cette histoire il faut bien être une personne qui aime un peu le gnagnan (on le sait qu’en cachette vous aimez ça) et puis il faut un peu croire qu’une reconstruction est possible.

Alors stoïque, terre-à-terre et tout le toutim passé votre chemin, sinon pour les autres tenter, c’est plutôt bien comme petite histoire et ça donne à rêver.

Et puis, il y a de l’amour aussi ^^

Couv_273005

Si vous n’êtes toujours pas convaincus, vous pouvez voir des extraits ici, par contre pour l’achat, je vous conseille plus d’aller voir le libraire du coin, vous sauverez peut-être les librairies en évitant les grosses chaines (dont je ne citerais pas les noms). Bon c’est fini pour la morale…

Bien à vous,

La Baronite
Publicités

4 réflexions sur “BD – Les jours sucrés, Clement & Montel

  1. Loïc Clément dit :

    Bonjour,
    je ne peux m’empêcher de faire remarquer que je suis tout de même choqué par cette remarque très sexiste : « bien sûr, pour aimer cette histoire il faut bien être une fille ».
    Désolé de vous rappeler que cette histoire a été écrite par un garçon et que ces mêmes garçons ne sont pas exclusivement destinés aux histoires de guerre et de gros bras… de la même façon que les filles ne sont pas exclusivement destinées aux histoires intimes ou romantiques. Nous devrions être d’accord là dessus.
    :/

    J'aime

    • labaronite dit :

      Bonjour,
      Désolée d’avoir choqué, mais ça n’a rien de sexiste, en tout cas ce n’est pas formulé dans ce sens. Je n’ai jamais dis que les garçons étaient destinés aux histoires de gros bras et de guerre, ce serait vraiment surprenant d’entendre ça de ma part. Après sans rentrer dans des débats féministes et tout le toutim, je pense quand même (et je ne changerait pas d’avis) que cette histoire est plutôt destinée aux filles, même si elle est écrite par un homme. Et c’est pas grave, je crois qu’il faut arrêter avec la paranoïa sexiste, … Je vais tenter de le proposer à des garçons, ou même à des filles qui n’aiment pas le gnagnan et je verrai bien si je le vend…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s