Roman – Le premier jour du reste de ma vie, Virginie Grimaldi

le prmier jour

Si vous cherchiez un livre à vous mettre sous la main, que vous aimez bien rire, pleurer, les histoires qui se finissent bien et les aventures, j’ai ce qu’il vous faut. Et pour les petites après-midi coups de blues vous devriez aussi l’avoir. Sur ce, comme disait mon prof d’histoire préféré, à bon entendeur…

L’auteur

Virginie Grimaldi n’est autre que l’auteur du blog femme sweet femme. Juste ça, hein… Et puis elle s’est mise à écrire des romans.

Le premier jour du reste de ma vie est son premier.

L’oeuvre

Mari est prisonnière de son couple. Femme au foyer trompée, son mari lui a quelque peu coupé les ailes. Elle qui rêvait de voyage elle se retrouve avec sa télévision pour seule amie… Qu’à cela ne tienne, son mari va avoir la surprise de sa vie le jour de ses quarante ans. Mari s’en va, elle part pour toujours et commence par une croisière « tour du monde en solitaire » pour se retrouver. Et elle va faire plus que ça même.

Bilan

On est en plein dans les petits romans qui donne de l’espoir ! Et ça colle complétement avec la saison en plus. Dans le genre téléfilm de l’après-midi qu’on n’avouera jamais regarder mais qui nous font du bien (moi perso j’en regarde jamais, j’ai pas la télé voyez-vous).

Virginie Grimaldi nous donne là un petit roman sur la reconstruction, la confiance en soi mais surtout un girl power genre « les copines d’abord »! Et moi j’adore. C’est top ça fait rire et si comme moi vous avez la larme facile, vous n’y manquerez pas !

Citation

« Donc, si vous tombez amoureuse, vous faites quoi ?  – Ça n’arrivera pas. On tombe amoureux quand on est disponible. Je ne le suis pas du tout. -Ça se décide pas, ça. Les coups de coeur, c’est comme les tremblements de terre : on peut pas lutter. – Arrêtez on dirait du Dorothée »

« Elle a des photos, heureusement, ses filles ne la croiront jamais. Elle revoit la petite Marie de huit ans qui, alors qu’elle observait un vol de grues avec son père, avait affirmé qu’un jour elle volerait comme un oiseau. Cette petite fille doit enfin être fière d’elle ».

« Les comédies romantiques, c’est ce qu’elle aime par dessus tout, Marie. Les films pleins de guimauve, ceux qui collent aux dents, qui font renifler, ceux qu’on regarde avec un bonheur honteux et qu’on termine avec le sourire. Elle pourrait se nourrir aux comédies romantiques »

« Parce que la vie, c’est un tour de magie. Quand on est enfant, on ne voit que le devant de la scène. C’est fabuleux, on s’émerveille, on se pose des questions, on a envie d’en savoir plus. Et puis, on grandit. Peu à peu, les coulisses se dévoilent, on réalise que c’est compliqué. C’est moins joli, c’est même parfois moche, on est déçu.Mais on continue quand même à s’émerveiller »

« Sachez mademoiselle, que l’amour n’a pas d’âge. Si j’avais pensé comme vous, j’aurais le coeur bien sec aujourd’hui. Les rides ne sont pas une barrière aux sentiments. J’ai quatre-vingts ans et je me sens comme une midinette dans les bras de Georges. Le corps change, pas les sentiments. »

Bien à vous,

La Baronite

 

Publicités

2 réflexions sur “Roman – Le premier jour du reste de ma vie, Virginie Grimaldi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s