E-Book – L’arbre de Breda, Nicolas Chevolleau

5f06f8_c80b2a868e5d465ab4b72a4d46f3458b.jpg_srz_198_253_85_22_0.50_1.20_0.00_jpg_srz.jpg

Il y a quelques mois, j’ai reçu l’invitation d’un auteur à lire son livre en e-book, et à en faire une critique. C’est une grande première pour moi, donc l’article va changer un peu du quotidien. Mais je vous pousse à poursuivre, ça vaut le détour.

E-Book, me voici, me voilà

Il faut savoir que je ne suis pas partisane du livre numérique, travaillant dans une librairie, je ne peux pas conseiller de livre des livres sur tablette, conscience professionnelle exige.
Pourtant dans ce cas là, cela m’a permis de découvrir un auteur que je n’aurais pas pu découvrir avant, et j’ai trouvé ça plutôt pas mal. Même si je lis sur tablette dans les mêmes conditions qu’avec un livre papier (c’est à dire partout) c’est bien pour les auteurs qui n’ont pas les moyens de se faire diffuser pour faire lire leurs oeuvres.

L’arbre de Breda, un petit roman sympa

C’est ainsi que j’ai commencé la lecture de ce roman, sur ma tablette, confortablement installée dans mon canapé, et même si j’ai failli abandonner au début, je suis contente de l’avoir lu jusqu’au bout. C’est un livre qui réserve plein de surprise et dans lequel chacun d’entre nous peut se retrouver, si si je vous le promet, il y a tous les éléments qu’il faut.

Et l’histoire dans tout ça ?

Tout commence dans une bibliothèque comme vous en avez dans votre ville, où travaille Colin, notre personnage principal. Un jour, Chloé débarque, nouvelle employée avec un nom bien nordique. Chloé, c’est une petite robe jaune et un joli minois, qui rend jalouse les « vieilles » de la bibliothèque et fait chavirer le coeur de Colin. Mais la vie n’est pas toujours aussi simple, elle réserve parfois des surprise, des bonnes comme des mauvaises.
On retrouve ici les échecs d’un homme, les maladies, les décès, le chemin de vie, si différent de ce que l’on imaginait avant…

Mon petit bilan :

Comme je le disais, j’ai eu du mal à me mettre dans le livre, mais une fois que j’y suis rentrée, je ne l’ai plus lâché. Le rythme et rapide et on passe d’une scène à une autre sans vraiment de transition, c’est parfois perturbant, et je me suis reprise plusieurs fois à revenir en arrière. Mais l’histoire et jolie et on s’attache aux personnages qui nous ressemblent parfois, ou ressemblent à des gens qu’on a connu…
Je le recommande, bien sûr, pour croire encore à la magie de la famille qu’on se construit, aux amitiés, aux amours, pour croire un peu plus à l’espoir.

Citations :

« Comme un collégien qui se frotte maladroitement à ses premiers sentiments sans les comprendre, j’ai alors pensé : « elle a la peau blanche. Et la mémoire de mon prénom… »
« Voilà le plus beau métier du monde ! Ces livres neufs, c’est noël toute l’année. Tu es le premier à les lire. Et après, hop, c’est parti dans la vie des gens »
«  Fuis et tu reviendra » Maman disait cela. J’en mesure les bienfaits maintenant. Trois fois dans l’année, je reviens auprès de mes amis »
«  Quand même les Pyrénées. La montagne nous va si bien depuis nos retrouvailles. Même le goût de l’eau redevient agréable. Cette vallée de Lesponne, on s’en rappellera tellement c’est beau beau de randonner dans le creux des goulet, d’attaquer son flans bois pour conquérir le sommet. C’est une petite victoire. Donc une victoire. »
Bien à vous,
La Baronite
Publicités

4 réflexions sur “E-Book – L’arbre de Breda, Nicolas Chevolleau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s