Roman – Dieu n’habite pas la Havane, Yasmina Khadra

dieun'habite pas la havane
C’est avec plaisir que je commence à vous parler rentrée littéraire avec le petit dernier de Yasmina Khadra. Un voyage à Cuba, en pleins régime Castriste, et un bout d’histoire de vie assez surprenant. Si vous vous laissez tenter, vous ne serez pas déçu.

L’auteur

Mohammed Moulessehoul est né en Algérie. S’il a choisi pour écrire ce pseudonyme féminin composé des deux prénoms de sa femme, Yasmina Khadra, c’est pour échapper à la censure militaire de son pays. Nombreux de ses ouvrages traitent du régime politique Algérien, et sur les conflits au moyen orient. Il vit aujourd’hui en France.

L’oeuvre

Juan alias Don Fuego a le mérite d’enflammer les touristes de passage au Buena Vista juste avec son micro. Mais en pleine Havane Castriste, les choses ne sont pas aussi simple, et quand l’hôtel et vendu à un particulier, Juan se retrouve sans travail… Un coup dur pour cet artiste qui n’avait pas imaginer une seule seconde que tout pouvait s’arrêter. Dans ces déambulations de nouvel intermittent à la déroute il va faire la connaissance d’une jeune fille qui pourrait bien changer le cours de sa vie. Et la encore, les rêves ne reste parfois que des rêves…

Bilan

Je vais vous avouer que j’ai mis longtemps à voir où on voulait en venir… Et puis, comme c’est très bien écris, je me suis laisser porter par le livre, sans me demander si je devais continuer ou pas, j’ai continuer. Et au bout d’un moment, on y arrive, c’est une histoire de vie magnifique, pleine de parole de sagesse et d’actions qui ne sont pas du tout sage ou réfléchi. C’est un revirement de situation auquel on ne s’attend pas, en tout cas moi je ne m’y attendais pas.
Alors, même si ce n’est pas le meilleur roman de Yasmina Khadra, je vous conseille quand même de lire celui-ci, parce qu’on se promène vraiment dans la Havane et que c’est un voyage à chaque page.

Citations

« Je ne crois qu’en un seul Dieu, unique et incontestable, celui qui fait et défait toutes choses en ce monde: le Temps. Et il ne reconnait qu’un prophète digne de lui : le hasard. »
« Rêver, ce n’est pas attendre, mais chercher à atteindre son but contre vents et marées »
« J’ai trinqué avec les dieux et me suis offert des divas dont les pieds ne touchaient pas terre. Même en fantasmant, tu ne pourrais pas imaginer combien de fois je me suis mouché dans les étoiles. Mais quand c’est fini, c’est fini. Il faut mettre une croix dessus. C’est plus raisonnable. La vie ce n’est pas que les paillettes, le gros lot et les honneurs. La vie, c’est aussi se casser les dents en gardant le sourire. Alors souris, bon sang ! Souris, puisque tu es toujours vivant. »
Bonne rentrée littéraire,
La Baronite
Publicités

2 réflexions sur “Roman – Dieu n’habite pas la Havane, Yasmina Khadra

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s