Le cauchemar du placard, ou quand trop c’est trop !

11990635_1937147456511254_3589379934074664495_n

Coucou les loutres !

Rien à voir avec le thé, ni avec les livres. Aujourd’hui, je viens plutôt vous parler Lifestyle ! Développement durable, conscience, éthique … On tend de plus en plus à un mode de vie « responsable ». Et quand on est une grosse flemmarde, c’est pas toujours facile…

J’avoue être une fille, une vraie, en ce qui concerne les fringues… Et avant, quand je ne voulait plus porter quelque chose, je m’arranger à faire une  pile où ma sœur venait piocher et que ma mère ( cette bonne fée ) trier et donner à Emmaüs entre autre.

Mais deux ans à 600 km de Maman, ça fait pas mal de vêtement non-porté dans le placard. Et quand viens le moment de faire le tri, parce que au bout d’un moment plus rien ne rentre, au lieu d’en rire, on en pleurerait presque (oui, juste presque) parce que ce débardeur je l’aimais bien mais comme j’ai fait de la peinture avec, il est importable » et ce dit débardeur, on ne peut pas dignement le mettre dans une poche pour Emmaüs, parce que c’est un centre de dons, pas une poubelle, et que l’abbé Pierre il serait pas très content…

Alors voilà tout le drame de mon tri. Que faire des importables ?

C’est là que toute la magie d’internet apparaît. Une poche monumentale de fringue trainant dans mon appart’, attendait patiemment que je me décide à en faire quelque chose, quand je suis tombée sur une vidéo ventant les mérites de La fibre du tri.  » – Quoi ?! J’ai pas besoin de me préoccuper de l’état ? » Moi je me dis « Banco! » (oui, je sais, au XXI° siècle plus personne ne dit ça, et alors ? Je suis vintage)

15823612_2211820632377267_5102033932583930994_n

LE CONCEPT :

  • Tu fais le tri, sas te préoccuper de ce qui n’est pas en état d’être porté par quelqu’un après toi.
  • Tu mets dans un sac tes habits propres et sec (mais normalement, si ils sont dans ton placard ils le sont, sinon, faut y remédier très rapidement)
  • Tu fermes le sac
  • Tu trouves une borne près de chez toi en cliquant ici
  • Tu mets dans ton coffre ton baluchon, et quand tu passe devant, tu bene.
  • Et voilà, on s’occupe de tout pour toi !

6 petites étapes et ton placard est enfin accessible 🙂

Capture d_écran 2017-05-31 à 13.22.38

POURQUOI C’EST COOL ? 

Plus besoin de réfléchir, celui-là, ça fait 2 ans que je l’ai pas mis, ciao. S’il est récupérable, il sera donné à une asso’ (type croix-rouge ) ou revendu dans des friperies. Sinon, il sera utilisé pour faire du rembourrage ou d’autres fringues.

Le pied total : comment avoir une démarche citoyenne sans se prendre la tête. Bon ok, on pourrait aussi acheter moins de fringues, mais si on achète responsable, ça compte ou pas ? Parce que voilà quoi, si vous êtes aussi compulsives que moi, j’ai quelques bonnes adresses françaises qui valent le détour !

Capture d’écran 2017-05-31 à 13.25.05.png

Bref, j’apprécie ce concept qui me permet d’être responsable dans ma sur-consommation sans me prendre la tête (faut bien se trouver des excuses hein ? )

N’hésitez pas à partager avec moi si vous avez déjà eu cette expérience ou si vous avez vos propres astuces de flemmarde pour faire le tri, parce qu’on va pas se mentir, on est bien mieux dans le canapé à lire des livres qu’en faisant le ménage.

© Toutes les images sont issues du site ou du FB de la fibre du tri

 

Bisous mes loutres

La Baronite

 

Publicités

2 réflexions sur “Le cauchemar du placard, ou quand trop c’est trop !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s